Interview d'Alain Bauer

La colère et l'apeurement

7 mai 2021

Au cours des derniers mois, les forces de l’ordre ont accentué la pression sur les trafiquants de drogues, permettant le signalement et le démantèlement de nombreux points de deal. 

Toutefois, le renforcement de la lutte contre le trafic de stupéfiants s‘accompagne d’une forte hausse de la violence subie par les policiers au cours des interventions. 

Selon le professeur de criminologie Alain Bauer, la France assiste à une « dégradation généralisée, continue et accélérée des violences à caractère d’homicidité ». Cet indice de gradation des actes violents, crée par le professeur, relate une hausse de 90% en vingt ans de ces actes au cours des 20 dernières années, avec un pic en 2020.

Face à cette situation, les policiers dénoncent la haine grandissante à leur égard, et appellent à davantage de responsabilité chez les décideurs et intellectuels dans leur prévention.

L’article est à retrouver en intégralité sur le site du Parisien.